Madeleines au miel et à la fleur d’oranger

J’ai tenté dernièrement de me lancer dans la réalisation de madeleines au citron. Résultat : un semi « rattage » : bosse inexistante, mais en revanche un bon goût de madeleine. Ce qui me rassure, c’est que le problème survient souvent et que mon cas n’est pas unique … alors je suis partie à la recherche d’infos, d’astuces qui me permettraient d’éviter « ce grand moment de solitude » … moules en métal préférables aux moules en silicone … choc thermique … etc … etc … et aujourd’hui, je pense avoir un peu progressé (à moins que ce ne soit qu’un hasard !).

Ingrédients pour environ 20 madeleines :

  • 2 gros oeufs
  • 120 g de farine
  • 100 g de beurre demi-sel
  • 70 g de miel
  • 30 g de sucre
  • 1 cuillère à café de levure chimique
  • 1 cuillère à soupe d’eau de fleur d’oranger
  • 1 pincée de cannelle
  • 1 pincée de sel

Casser les oeufs et les battre rapidement à la fourchette avec une pincée de sel et une pincée de cannelle.

Faire fondre à feu doux le beurre et le miel. Ajouter le sucre aux oeufs, mélanger doucement. Ajouter la moitié du mélange beurre/miel, puis la farine et la levure. Finir avec le mélange beurre/miel restant puis la fleur d’oranger. Laisser reposer la pâte au frigo une nuit (apparement, c’est un détail important pour la réussite de vos madeleines).

Le lendemain, préchauffer votre four à 230° C. Remplir les alvéoles du moule à madeleines (*) d’une cuillère à café de pâte (elles vont gonfler à la cuisson). Enfourner environ 8 minutes, puis dès que la petite bosse se forme, baisser le four à 180° C durant 5 minutes.

Puis sortir les madeleines du four, les démouler et les laisser refroidir sur une grille.

Après une première expérience salée avec le Matcha, j’ai voulu réaliser une recette sucrée .. et pourquoi ne pas pousser la curiosité un peu plus loin jusqu’à comparer avec et sans thé afin de mieux définir le goût du Matcha …

Et j’avoue avoir été agréablement surprise par cette douce amertume qui caractérise « la poudre verte » mais déçue par la forme des madeleines (la bosse, toujours la bosse !), mais je pense savoir pourquoi (le temps de repos n’a pas été assez long …), on fera mieux la prochaine fois !

(*) j’ai utilisé deux sortes de moules (silicone et aluminium) mais je suis incapable de dire lequel est le plus adapté ; en effet, j’ai constaté que les madeleines cuites dans le moule silicone étaient beaucoup plus « dodues » avec une belle bosse, sauf que le moule étant placé sur la grille la plus haute, alors peut-être a-t-il subi une chaleur plus importante plus favorable ????… le mystère reste entier.

Publicités

14 commentaires sur “Madeleines au miel et à la fleur d’oranger

Ajouter un commentaire

  1. J’utilise aussi un moule en silicone et mes madeleines ont une jolie bosse. Je pense par contre qu’il faut effectivement commencer la cuisson à four très chaud et bien espacer les grilles si tu cuis plusieurs tournées ensemble.Pour le temps de repos, je pense qu’il joue surtout sur le moelleux des madeleines.C’est fou comme ce délicieux petit gâteau soulève de mystères.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :