Goulasch au jus

Cette recette (très parfumée) peut se servir avec des pommes de terre à l’anglaise et de la salade verte – ou des pâtes. Vous pouvez aussi agrémenter le plat de petits légumes : dés de poivrons, tomates pelées ou chou blanc râpé incorporés dans la cocotte juste avant de couvrir.

Pour 4 à 6 personnes :

  • 1,2 kg de viande de boeuf (de préférence dans le jarret)
  • 800 g d’oignons
  • 3 gousses d’ail
  • 4 cs d’huile
  • 5 cs de paprika doux
  • 1 cc d’origan séché
  • 1 cc de thym séché
  • 1 cc de cumin
  • 1 cs de vinaigre
  • sel, poivre du moulin

 

Peler et émincer finement l’ail et les oignons.

Couper la viande en morceaux de 4 cm de long sur 2 de large, pour qu’ils puissent libérer tout leur arôme en cuisant. Eliminer soigneusement les nerfs et le gras à l’aide d’un petit couteau pointu.

Faire chauffer l’huile dans une cocotte à fond épais, sur feu moyen. Faire revenir les oignons jusqu’à ce qu’ils soient translucides, à peine dorés.

Mélanger le paprika, l’ail, l’origan, le thym et le cumin, en verser 3 cuillères à soupe dans la cocotte, avec les oignons. Laisser revenir quelques instants, puis verser le vinaigre additionné de 8 à 10 cuillères à soupe d’eau.

Ajouter la viande, de préférence sans mélanger, pour qu’elle ne se colore pas trop. Ne la laisser surtout pas griller, sinon elle durcirait.

Saler, poivrer, mélanger, réduire le feu et couvrir. Surtout, ne pas ajouter d’eau. Les oignons et la viande exsudent suffisamment de liquide pour que le plat puisse mijoter longtemps sans qu’il soit nécessaire d’en ajouter. Si vous en ajoutez, que ce soit quelques gouttes, quand le jus est presque totalement réduit, et juste assez pour éviter l’ébullition du goulasch (il se dessécherait).

Au bout d’1h30, voire un peu plus, la viande est presque cuite. Verser le reste d’épices, laisser cuire quelques instants, puis couvrir (à peine) la viande d’eau froide. Laisser frémir 15 minutes, rectifier l’assaisonnement et déguster.

Publicités

10 commentaires sur “Goulasch au jus

Ajouter un commentaire

  1. Oh là je paierais cher pour avoir le privilège de goûter un goulash préparé ainsi : tout me séduit, la cuisson en ragoût, les épices (cumin en tête), et le côté doudou du plat tradi…
    Alors quand en plus il est servi par cette très belle photo, c’est le paradis!
    Magnifique recette, que je tenterai un de ces 4 avec grand plaisir…!
    A bientôt

    J'aime

  2. J'ai eja essaye plusieurs fois d'en faire, et toujours ete decue, la viande demeurait trop dure. Ta technique est differente, plus delicate, et doit donner de meilleurs resultats. A tenter, profitons donc de l'hiver qui revient.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :